CINaM - Centre Interdisciplinaire de Nanoscience de Marseille

Partenaires

CINaM
CNRS
Logo tutelle
UMI



Rechercher

Sur le Web du CNRS


  • CINaM
  • Campus de Luminy
  • Case 913
  • 13288 Marseille Cedex 9
  •  
  • Tel : +33(0)4 91 17 28 00
  • Fax : +33(0)4 91 41 89 16

Accueil du site > Présentation > Mot du directeur

Mot du directeur

Présentation du directeur, Frédéric Fages

Le CINaM, Centre Interdisciplinaire de Nanoscience de Marseille, est une Unité Mixte de Recherche du CNRS (UMR 7325) conventionnée avec les Universités d’Aix-Marseille II et III. Il a été créé en janvier 2008 par la fusion du CRMCN et du GCOMM (voir Historique). Il compte environ 180 personnes (60% de permanents, 20% de doctorants, 10% de post-doctorants et 10% de visiteurs et stagiaires)

Le centre est divisé en 5 départements :

  • Ingénierie Moléculaire et Matériaux Fonctionnels
  • Nanomatériaux et Réactivité
  • Sources et Sondes Ponctuelles
  • Science et Technologie des Nano-objets
  • Théorie et Simulation Numérique

Le CINaM est une Unité pluridisciplinaire du CNRS émargeant aux départements MPPU et Chimie dont l’activité est centrée sur les nanosciences. Plus spécifiquement il s’intéresse à l’élaboration de nano-objets et à leur assemblage, à l’étude des propriétés fondamentales liées à leur taille réduite et à certaines de leurs applications.

Les nano-objets étudiés sont des molécules ou des assemblages supramoléculaires, des agrégats, des nanofils ou des nano-hybrides organiques/inorganiques. Leur élaboration se fait par synthèse organique, croissance sous ultravide ou en solution, ou encore par nanofabrication (FIB, nanolithographie…). Leur organisation à 2 ou 3 dimensions se fait soit spontanément (auto-assemblage) ou par croissance sur une surface nanostructurée. L’étude des surfaces et de leur nanostructuration est particulièrement développée. Les nano-objets / nanomatériaux étudiés peuvent être aussi d’origine naturelle (argiles, biominéraux, protéines...) ou résultant de l’activité humaine (suies d’avion).

La caractérisation des propriétés structurales, électroniques, optiques et chimiques des nano-objets/ nanomatériaux est réalisée par un ensemble de techniques expérimentales performantes (microscopie électronique à haute résolution, microscopies à effet tunnel et à force atomique en milieu ambiant ou sous ultra vide à températures variables, diffraction des rayons X, spectroscopie électronique, spectroscopie optique résolue en temps ...) travaillant à l’échelle d’un nano-objet isolé ou d’une assemblée.

La compréhension des phénomènes nouveaux apparaissant dans les nano-objets et leurs assemblages nécessite des études théoriques et des simulations réalistes (calculs ab initio, dynamique moléculaire, simulation MonteCarlo) des systèmes étudiés.

Le CINaM s’intéresse à certaines applications des nano-objets et des nanomatériaux. Ces applications vont du domaine de la nano-électronique à la nano-médecine en passant par les sources d’énergie, la catalyse hétérogène, les problèmes d’environnement. Pour réaliser des dispositifs à partir de nano-objets/nanomatériaux il est nécessaire de les connecter. Pour cela le CINaM est équipé d’une centrale de nanotechnologie avec une salle blanche de 200 m² comprenant des outils de nanofabrication et de caractérisation. Cette centrale est mise à la disposition des laboratoires de la région dans le cadre du nouveau centre de compétences en nanosciences et nanotechnologies : C’nano PACA.

Les chercheurs du CINaM sont bien implantés dans les structures de recherches régionales (C’nano, CIMPACA, pôles de Compétitivité ‘SCS’ et ‘CAP-ENERGIE’…), nationales (GDR) et internationales (NOE, NMP, STRP, ESF, COST, PAI …)

Le CINaM est aussi un centre de formation par la recherche accueillant des étudiants des écoles doctorales ‘Science de la Matière’ et ‘Sciences Chimiques’ ou encore des Ecoles d’Ingénieur.

Le CINaM a également de nombreux contacts avec les industries régionales et nationales dans plusieurs domaines ( matériaux, microélectronique, pharmacie…).